Google+
Google+
Google+
header

Rubrique Environnement

Un territoire aussi diversifié que la France, c’est vraiment un cadeau ?

C’est bien connu, la géographie de notre hexagone national est tout sauf monotone.
Entre les falaises bretonnes, le maquis corse, les calanques marseillaises et les volcans auvergnats, notre pays peut se vanter de posséder une diversité exceptionnelle de sols, de reliefs et de climats à la charnière des tendances océaniques dans le Nord et l’Ouest, semi-continentale dans l’Est et méditerranéenne dans (…)

Les espaces verts le long des rivières appartiennent-ils aux agriculteurs?

À qui appartiennent ces larges bandes non cultivées qui longent nos rivières et à quoi servent-elles?

Pour commencer, elles ont un nom : les bandes enherbées.
Ces zones non cultivées d’au moins 5 mètres (*) sont obligatoires sur une bonne partie du territoire français. Ces dispositifs agro-paysagers jouent un rôle de corridor biologique qui présente des avantages environnementaux indiscutables notamment pour (…)

Le tri sélectif, ça concerne aussi les agriculteurs?

L’agriculture, comme bon nombre d’activités économiques, génère des déchets professionnels : sacs vides d’engrais ou de semences, bâches plastiques, pneumatiques usagés, emballages vides de produits phytosanitaires, ficelles… Heureusement pour l’environnement, les agriculteurs gèrent aussi bien le tri de leurs déchets que leurs exploitations : avec rigueur, professionnalisme et organisation.

En 2001, de façon volontaire, ils ont pris une part active à la mise (…)

Les champs en fleurs, c’est du bio ou des terres au repos?

On a tous croisé au détour d’une ballade champêtre, ces champs en fleurs qui dénotent avec les parcelles environnantes. S’agit-il de terres en friches qui profitent de congés bien mérités pour produire demain un meilleur rendement?
Tout d’abord une chose est sûre, ce n’est pas du bio ! Quels que soient leurs modes de production, les agriculteurs ne peuvent pas se permettre (…)

Les insecticides, c’est automatique ?

Non, les insecticides ce n’est pas automatique, mais souvent utile. Aujourd’hui, si agriculteurs, écologistes et consommateurs sont tous d’accord pour réduire et contrôler leur usage, certains insectes ne l’entendent pas de cette oreille.
Quand des cultures sont mises en danger par une attaque d’insectes particulièrement nuisibles, l’agriculteur se doit de les protéger, pour maintenir la production (en quantité et en qualité) (…)

On me demande de faire attention à ma consommation d’eau, mais les agriculteurs?

Chaque été c’est la même histoire, dès que les pluies deviennent rares et que les températures grimpent, vous devez arrêter d’arroser votre jardin ou de remplir votre piscine pour préserver le niveau des ressources. Mais alors qu’on vous demande de surveiller votre consommation, les agriculteurs, eux, ne tireraient pas un peu sur la corde?

Tout d’abord une chose est sûre : (…)